Verger

Planté par les moines dans les années 1980 et 1990
le verger de l’Abbaye occupe une surface de 1,3 ha
avec 1200 pommiers palissés en croisillons et répartis sur 34 lignes.

Il est composé d’une vingtaine de variétés dont les principales sont : Boskoop, Black Stayman, Canada grise, Canada blanche, Charden, Cox Orange, Crimson Crisp, Elstar, Florina, Fuji, Gloster Idared, Jonagold, Melrose et Royal Gala.

Chacune apporte des qualités gustatives subtiles faites d’harmonie entre acidité, teneur en sucres et parfum.
Elles sont toutes d’excellentes pommes à croquer avec pour certaines des aptitudes particulières à la cuisson ou la pâtisserie.

La récolte débute début septembre jusqu’à la mi-octobre pour les plus tardives.

Il est possible de venir soi-même cueillir les pommes lors de journées d’auto-cueillette proposées en septembre et octobre,
et bien sûr d’en acheter au magasin de l’abbaye jusque fin mars.

A partir des pommes nous élaborons aussi un excellent jus de pomme 100% naturel à partir d’un mélange de pommes apportant des caractéristiques complémentaires d’acidité, douceur et parfum, mais aussi des pâtes de fruits et de la compote.

Nouveau Verger

Le verger de l’abbaye a un bon potentiel commercial.
Nous écoulons chaque année notre production en direct sans difficultés.

Chaque année les clients attendent impatiemment de pouvoir venir faire la cueillette dans le verger, et nous pourrions sans difficulté majeure ré-augmenter notre offre de cueillette si nous avions une production à proposer.

Or, le verger actuel de l’abbaye est vieillissant et la production de pommes décroit d’année en année.
Compte tenu d’une durée de 4-5 ans minimale pour l’entrée en production d’un nouveau verger, il est donc nécessaire de penser à son renouvellement.


Nous pensons qu’il est préférable d’implanter un nouveau verger sur une nouvelle parcelle, pour plusieurs raisons :
les inter-rangs trop étroits – la fatigue des sols.
Notre ferme est maintenant convertie en agriculture biologique et il nous semble important de poursuivre dans la même voie pour un futur verger…

Nous sommes d’autant plus motivés à avancer dans cette voie que le pape nous le demande dans son encyclique Laudato si’.
Cela nous permettra d’encore mieux mériter la bonne réputation des produits monastiques.

La ferme étant certifiée BIO depuis octobre 2019, le nouveau verger sera établi sur une parcelle certifiée BIO. Le nouveau verger devra donc respecter le cahier des charges de l’agriculture biologique.
Dans la conception du nouveau verger, nous avons souhaité aller plus loin que l’agencement classique en allées monovariétales. Nous nous sommes donc inspirés de certains principes de la permaculture et de l’agroécologie.

Les deux haies ont été implantées en mars 2020.
La plantation du verger débute en décembre 2020 et concerne 765 fruitiers dont 600 pommiers (20 variétés de pommes), 95 poiriers (6 variétés) et 55 pruniers (5 variétés)  et 350 autres arbres fixateur d’azote.